Comme une paire de chaussettes





Salut,  mon vieil ami, comment vas-tu ? J’espère que tu te portes bien depuis la dernière fois que nous nous sommes rencontrés. Te rappelles-tu de notre enfance? Nous étions comme une paire de chaussettes : inséparables, tu étais une vraie amie pour moi, avec un « e », j’espère que cette nouvelle ne va pas te faire l’effet d’une bombe. Nous étions de vrais salopards envers nos profs. Je sais que dans ta jeunesse la vie n’était pas facile, je sais aussi que tu es devenu alcoolique, à force de boire du Red bull mélangé avec de l’huile d’olive, c’est ce coté qui m’attire aujourd’hui encore vers toi, pour moi tu es l’homme type après la mort de mon mari, cet incapable qui n’arrive même pas à tromper la mort… Je te propose que nous nous donnions RDV pour boire un coup. J'attends ta réponse...
Fatima